Bah alors ? Faut pas pleurer !

Bon voilà… Il est temps ! Il est temps que je te parle de ce trait de ma personnalité.

JE PLEURE BEAUCOUP ! Je suis genre SU-PER-SEN-SIBLE. Il suffit d’un rien pour ouvrir les vannes : un p’tit coup de stress, quand on me dit des choses gentilles (ou moins gentilles d’ailleurs), quand je n’arrive pas à faire quelque chose du premier coup, quand je suis en colère, quand tout ne se passe pas comme prévu, quand je suis schmout (va voir l’article qui explique ce mot), quand il y a une dispute à côté de moi (même si je ne suis pas concernée du tout), voir quelqu’un manger seul dans un restaurant, un moment émouvant à la TV, un film (euh voire un dessin animé, je me désintègre devant monstres et Cie par exemple), etc. Bref, j’ai la larmichette facile tu vois ?

Moi, quand ils détruisent la porte dans Monstre&Cie #spoileralert

Et j’ai longtemps vu ça comme un handicap (parfois encore). En même temps, je voyais le fait de pleurer comme une faiblesse que je n’arrivais pas à cacher aux autres. Du coup, c’était le cercle vicieux, à un moment je pleurais carrément parce que j’avais peur de pleurer… Et me voir pleurer tout le temps, ce n’est pas facile pour tout le monde aussi car cela peut mettre les gens mal à l’aise ce qui peut engendrer phrases maladroites et commentaires pas trop réconfortants (je ne leur en veux pas, bien sûr ❤️).

Liste non-exhaustive des phrases que j’entends souvent :

  • Bah ? Pourquoi tu pleures ? Y’a pas de raison
  • Roh bah faut pas pleurer pour ça, y’a plus grave dans la vie !
  • Arrête de pleurer !
  • Faut pas être si sensible, tu vas te faire marcher dessus
  • Non arrêtez tout, y’a Marine qui pleure
  • En fait, quand tu pleures c’est pour fuir les discussions ?
  • Bah non, on ne fait pas ça, après Marine elle va pleurer
  • Bon, tu ne pleures pas cette fois hein ?

Je voulais que personne ne voit mes larmes donc forcément, tout le monde me regardait en train de sangloter de façon pas forcément sexy ! Du coup bin je m’excusais de pleurer, j’anticipais mes pleurs ; bref, toute une logistique de la lamentation !

J’étais catégorisée comme « la fille qui pleure tout le temps » et en fait, je préférais en rire, tourner ça à la dérision. Ça permettait aux autres de se détendre vis à vis de mes crises de larmes et à moi bah… de rire aussi ! Dans mon ancien centre équestre, on m’appelait le Saule Pleureur car à chaque compétition je pleurais : si je faisais un parcours de qualité, je pleurais, si ce n’était pas bien (à mon goût) je pleurais ! Et franchement, ça me faisait marrer…

Et si en fait j’avais le droit de pleurer ?

Pourtant, je savais qu’être sensible c’était aussi un chouette truc ! Je voyais pourtant uniquement le côté négatif, incontrôlable d’une crise de larmes. Et un jour on m’a dit : « pourquoi tu t’excuses de pleurer ? C’est une démonstration d’une émotion : pleurer, c’est comme rire. »

Eh oui… Cela paraît évident non ? Pourtant aujourd’hui, on veut bannir les pleurs de notre vie. Pourtant, je vous assure ça fait tellement du bien de pleurer. Et plus je me retiens, plus je retiens mes émotions, plus la crise de larmes qui suit est longue et douloureuse.
Donc maintenant, je laisse aller, je me dis que j’ai le droit de pleurer. Et devine quoi ? Je pleure moins !

Quand je n’ai pas pleuré car j’ai renversé mon verre de lait par terre !

Pourquoi je te parle de ça ? Bah je me dis que déjà c’est bien d’en parler et de se dire qu’en fait, ce n’est pas si grave de pleurer. Et puis aussi, peut être que tu es concerné(e), pour pleins de raisons différentes : peut être que tu retiens tes larmes trop souvent, peut-être que tu es un peu comme moi et que tu n’aimes pas ça, peut-être aussi que tu n’as jamais envie de pleurer, peut-être que tu fais partie des gens qui se moquent des gens qui pleurent…

Les pleurs peuvent exister pour des milliers de sentiments (comme le rire d’ailleurs). Du coup, pourquoi ne pas dédramatiser ces petites gouttes salées et leur offrir une place plus grande dans notre vie ? On se porterait peut être mieux si on exprimait nos sentiments. J’dis ça, enfin j’sais pas, enfin p’têtre !

 

A bientôt pour un nouvel article !

Marine 😁✌

5 commentaires

  1. Trop beau, tu m’as fait rire toute seule devant mon ordi car je connais bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *