Sois le changement que tu veux voir dans le monde… mais encore ?

Julia, tu peux arrêter s’il-te-plaît avec tes phrases toutes faites ?

hold up no GIF by Brett Eldredge

Attends, je n’ai même pas commencé !

Cette phrase, tu la connais sans doute déjà. Tu l’as déjà lue, ou entendue, et tu l’as peut être rangée dans la case « phrase toute faite qui fait joli comme ça mais qui veut pas dire grand chose » (oui, c’est une case qui existe, crois-moi !). Eh bien pour moi, cette phrase est plutôt dans la case « philosophie de vie », et j’aimerais bien t’expliquer pourquoi.

Comme quelques images valent 1000 mots, je te laisse regarder cette vidéo de 2 min 20 qui illustre parfaitement cette idée :

Cliquez sur l’image pour visionner la vidéo

Dans cette vidéo, on voit une femme apparemment de mauvaise humeur « transmettre » cette mauvaise humeur à un homme qu’elle bouscule dans la rue, sous la forme symbolique d’une petite balle noire que l’homme va ensuite transmettre à une autre personne, qui va elle-même la transmettre à une autre… et à la fin cette petite balle noire revient à la femme du début, dont on se rend compte qu’elle les accumule.

spirited away manga GIF

Mais pas aussi mignonnes…

Mais cette femme décide d’agir, et de repeindre ces petites balles noires en jaune. La vidéo finit sur l’image de l’homme (bousculé la veille) qui reçoit la balle jaune, et son sourire. On peut imaginer la suite…

Évidemment, le symbole de cette vidéo est assez évident, et je trouve les messages qu’elle transmet très forts. J’en profite pour partager tous ceux qu’elle m’évoque, et qui font – personnellement – également partie de ma case « philosophie de vie » :

  • Je suis responsable de ce que je transmets (à mes proches, au monde), et cela a souvent un impact plus grand que ce que je peux imaginer : même si parfois nous avons l’impression d’avoir un impact dérisoire, nos actes et nos paroles peuvent rayonner bien plus loin que ce que nous croyons.
  • J’ai le choix d’agir et de victime, je peux devenir acteur : il peut nous arriver de nous « complaire » dans nos tristesses, nos malheurs ; en fait, il ne tient souvent qu’à nous de prendre un peu de peinture jaune, et de changer d’état d’esprit.
  • Les joies comme les malheurs grandissent en se partageant : je ne sais pas si vous avez remarqué, mais dans le film, les balles ne font pas que se transmettre, elles se multiplient. Quand on transmet du négatif, on le garde aussi pour soi, et on peut le transmettre à l’infini tout au long de sa journée. Et c’est pareil pour le positif ! Alors, que choisir…

yeah right judging you GIF

Mouaiiiis…

« Tsss ça marche pas ton truc, tu vis au monde des bisounours… »

Si tu savais combien de fois je l’ai entendue cette phrase… Alors maintenant, j’ai une réponse toute faite, et toute simple (je vous la prête, n’hésitez pas à la ré-utiliser si vous aussi, on vous dit ça) :

« Tu as peut-être raison, peut-être que je vis au monde des bisounours… mais laisse-moi te poser une question : il te plaît, toi, le monde dans lequel on vit ? Il te convient ce monde où on se transmet des balles noires d’énergie négative à longueur de journée ? Si non, tu as le pouvoir de changer les choses ! Je ne vais pas essayer de te convaincre, j’ai simplement une chose à te proposer : ESSAIE ! Une fois, deux fois, trois fois… et si ça ne fonctionne pas, alors d’accord, je suis prête à en reparler avec toi. Mais avant toute chose, fais l’expérience par toi-même de transmettre du bon/beau – des balles jaunes ! – autour de toi. »

Oui mais comment ?

Très bonne question Jean-Pierre !

En fait, c’est plus simple que ce que l’on croit de faire ça, et je te donne quelques pistes, n’hésite pas à compléter la liste en commentaire  :

  • Sourire : échange un sourire gratuit avec quelqu’un dans la rue, dans le métro, au travail… ou même au ciel au-dessus de ta tête > si tu n’as personne à qui offrir ton sourire, offre-le toi déjà à toi-même
  • Rendre un service, petit ou grand : tu peux offrir ton aide à quelqu’un qui a l’air perdu dans la rue, à quelqu’un qui a du mal à porter sa valise dans les escaliers, à un nouveau venu dans ta classe/ton travail, etc.
  • Exprimer sa gratitude : prends un moment pour remercier les gens pour ce qu’ils t’apportent dans la vie. Et cela n’a pas besoin d’être une grande déclaration, un simple « ça m’a apporté beaucoup de joie de partager ce verre avec toi hier, merci ! » suffit, et réchauffe le coeur !
  • Porter les lunettes de la bienveillance : quand quelqu’un ou quelque chose vous agace, prenez un moment pour associer une chose positive à cette chose. Vous êtes agacé parce que votre amie est en retard à votre rendez-vous ? Rappelez-vous plutôt de la générosité de cette amie, qui est toujours prête à vous rendre service quand vous en avez besoin. L’exercice est parfois difficile, mais il devient plus facile avec l’entrainement !

À nous de jouer : allons répandre de la joie, et des balles jaunes dans le monde !

amy poehler weekend GIF by Disney Pixar

YAY!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *