Le slam de Pauline lors de la soirée des passions

Lors de son séjour Mes Essentiels, Pauline, 17 ans, a écrit pour la soirée des passions, un texte qu’elle a accepté de partager avec nous. Je la remercie une fois encore 🙂

Un texte rempli d’émotions, de souvenirs, de rimes et de tendresse, qui retrace les doutes et les moments forts de son aventure CeQueJeVeuxFairePlusTard.

Je vous laisse le découvrir :

 

« Eh bien à mon tour

J’suis là pour vous raconter mon séjour

Le 20 septembre j’sors des cours,

Y’a réunion à Bellecour

Julia nous fait son discours et nous demande qui est pour ?

Bien-sûr j’lève la main, on passera pas par quatre chemins.

Elle nous explique avec entrain qu’il faut y’aller même incertain

Puis en y repensant, j’avais pas le temps

J’avais peur qu’ce soit lassant

J’ai laissé l’idée de côté, mais mes parents m’ont reboostée

Ils m’ont inscrite sans me demander

Et c’est l’lendemain qui m’l’ont annoncé

Ça m’a un peu saoulé mais j’ai accepté

Emballé c’est pesé tout était organisé

J’savais au fond qu’j’allais pas l’regretter

J’me réveille le lundi, avec un beau lever d’soleil

J’me suis dit c’est un signe, la semaine va être belle

Direct arrivée, on m’propose un café

J’étais toute enchantée,

Tout va bien se passer.

Allez ça commence, chacun tente sa chance.

On s’présente avec prudence,

Mais on dévoile pas vraiment c’qu’on pense

On va faire preuve de patience mais surtout de persévérance

La première chose qu’on nous enseigne, c’est la bienveillance.

On a des encadrants j’vous l’dis, c’est des chouettes gens,

Ils sont bien marrants, tout en nous éclairant

J’vais vous les présenter ça serait dommage de pas en parler

Ce sont Marina Laura Marie et Romain Loulou

Ils sont tous un peu fou fou

Malgré la timidité on s’dévoile lors du kamaté,

On s’est bien marré à ce qui parait on faisait flipper

Trêve de plaisanterie il est l’heure d’se passer l’énergie.

Moi c’que j’préfère c’est l’micro-onde, on fait vibrer tout le monde.

Y’a aussi la samba sur laquelle chacun fait ses pas.

Mais le temps passe vite même un peu trop,

On va devoir faire de l’impro, et j’me dis qu’ça va être chaud.

Au final c’était pas mal, certains volaient leurs propres crabes

Pendant que d’autres portaient des tables.

On a eu l’droit au prof de chômage qui allait au babké,

Ou d’un rescapé, essayant de s’échapper avec créativité de son île pas très peuplée,

Retournons à la réalité, il faut quand même avancer.

La motivation c’est sûr ça sert,

Elle peut être primaire ou secondaire,

Tout s’passe de zéro à 6 mois,

Inconsciemment on sait déjà si on a ça en nous ou pas

J’pourrais passer des heures à les écouter, j’sens qu’ils peuvent m’aider,

Ils ont obtenu toute ma captivité

Allez hup hup hup,

Mise en place du Times up

Que des mimes marrants

On retient les présidents et Rantanplan

Et puis voilà un jour de passé,

C’est déjà l’heure de se lever,

On doit tirer des cartes et dire à quoi elles nous font penser

C’est une matinée découverte,

A la recherche de son bien-être,

On s’est tous décoincés et c’est bien mieux, je l’admets

Grâce à notre petite danse on s’est remis dans la cadence

Faut oser dire c’qu’on pense, et petit à petit on sent qu’on avance

On à décrété que le philosophe pouvait s’poser à regarder pendant 2h00 un chat immobilisé

Moi c’est mon cas j’aime bien m’poser

Regarder les étoiles y’a rien d’plus génial

Je vous promets essayez, on devient tout émerveillé

Vous aurez peut-être pas autant d’émotions car on n’a pas les mêmes passions.

J’crois que j’ai retenu la leçon, chacun sa motivation.

On finit mardi soir sur le jeu du manoir

On s’est tapé des bonnes barres

J’étais souvent accusée alors que j’avais rien fait,

Les loups garous étaient futés mais les villageois ont quand même gagné.

Allez 2h00 du matin, on va s’coucher sereins,

Même si demain matin, on va devoir y mettre du sien.

 

 Pau »

 Marina Barreau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *