Et si on parlait écriture ?

L’autre jour je suis tombé sur un article de presse qui relatait un atelier d’écriture animé par le rappeur Napoléon Maddox dans le cadre du festival Banlieues Bleues en Seine Saint Denis ( l’article se situe ici en page 12 ). Un vrai travail de fond qui permet aux élèves de se questionner sur leur rapport au monde.

Cela m’a tout de suite rappelé mes années collège. En effet, en classe de troisième j’avais un professeur de français qui avec le recul était vraiment impliqué pour notre réussite. Tous les vendredis, il nous permettait d’écrire sur le thème de notre choix. Ainsi nous apportions notre rédaction et devions la lire devant la classe, qui était suivi des remarques visant à améliorer le texte.

 

Je trouve que l’on devrait redonner le goût de l’écriture au collège. En effet, je pense que c’est en se faisant plaisir que l’on peut plus facilement faire face à ses difficultés. En ce qui me concerne, il est vrai que j’étais plus à l’aise avec les matières littéraires. Je me rappelle d’un ami avec lequel nous étions en concurrence sur le nombre de pages rédigées lors des évaluations. Mais, aujourd’hui je sais que la quantité ne suffit pas. C’est ainsi que j’ai pu développer mes capacités rédactionnelles car pour moi écrire était tout simplement un plaisir.

 

 

Vous souvenez vous du journal du collège ? C’est un journal interne qui permet à tous ceux qui compose la vie du collège de s’exprimer sur un sujet qui les tient à cœur. Parfois, nous devions aussi les vendre afin de financer des projets éducatifs comme par exemple les classes vertes.  Il s’agit pour moi d’un outil formidable qui peut permettre de susciter des affinités avec l’écriture. Avec le recul j’ai pris conscience qu’il est devenu très important dans notre société de maîtriser l’expression écrite, que ce soit pour rédiger une lettre de motivation, un compte rendu ou bien encore un rapport. Les initiatives des ateliers d’écriture se font de plus en plus au sein des établissements et c’est une bonne chose pour les élèves. Il s’agit là d’une nouvelle manière d’apprendre. Tous à vos plumes…  🙂

Chakib

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *