Il faut être heureux pour réussir (et non l’inverse)

« Il faut être heureux pour réussir (et non l’inverse) » est un message essentiel pour nous tous.

En effet, la plupart des sociétés et des écoles suivent la devise suivante du succès : « Si je travaille plus dur, je réussirai mieux. Et si je réussis mieux, alors je serais heureux. » C’est à la base de la plupart de nos modes d’éducation, de management, c’est la façon dont on se donne de la motivation. Nous croyons qu’il faut réussir pour être heureux mais c’est l’inverse ! Seulement 25 % des réussites professionnelles sont dues au Q.I.


90 % de votre bonheur à long terme n’est pas influencé par l’environnement, mais par la façon dont votre cerveau le perçoit.

Le cerveau en mode positif est 31 % plus productif qu’en mode négatif, neutre ou stressé. Ce qui veut dire qu’on peut inverser le processus. Si on trouve un moyen pour être positif au présent, alors nos cerveaux réussiront encore mieux, car nous pourrons travailler plus dur, plus vite, et plus intelligemment 😉

Voici une méthode pour entraîner votre cerveau à être plus positif en 21 jours :

– écrivez 3 choses positives qui se passent par jour dans un journal.

– pratiquez la gentillesse gratuite.

– exprimez votre gratitude envers des personnes que vous appréciez (par mail, SMS ou courrier), ou face à face c’est encore mieux !

– méditez.

 

Shawn Achor, chercheur, nous dit « Ce que nous avions découvert, à l’âge tendre de cinq et sept ans – nous n’en avions alors pas la moindre idée – était quelque chose qui serait à l’avant-garde d’une révolution scientifique, deux décennies plus tard, sur la façon dont on considère le cerveau humain. Nous avions découvert ce qu’on appelle la psychologie positive, qui est la raison de ma présence ici, et aussi pour laquelle je me lève chaque matin ».

 

Si vous souhaitez en savoir plus, voici un TED TALK de Shawn Achor intitulé l’heureux secret d’un meilleur travail illustrant les propos énumérés ci-dessus :

https://www.youtube.com/watch?v=fLJsdqxnZb0

 

En espérant que vous inciterez votre cerveau à être positif, je vous souhaite une bonne journée ! 🙂

Lucie

2 commentaires

  1. Merci beaucoup pour cet article!!! Je passe pour une extra-terrestre quand je dénonce les méthodes pédagogiques de certains professeurs dans le collège de ma fille. Et pourtant, en mettant tout en oeuvre pour qu’elle applique « Il faut être heureux pour réussir », elle est première de la classe. Mais beaucoup trop d’élèves de sa classe ont décroché suite à une dévalorisation de certains professeurs puis des parents…Très difficile d’être un peu seule à défendre cette idée! Alors MERCI MERCI MERCI

    • Bonjour Germain,
      Tout d’abord merci à vous pour ce commentaire !
      Si vous en connaissez, vous pouvez peut être leur partager cet article ? Peut-être que cela aiderait ces élèves de le lire et ferait prendre conscience à ces professeurs et/ou parents de l’impact de leur parole sur une personne !
      Lucie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *