O21 – À qui se fier : mes potes, mes notes, mes rêves ?

Samedi prochain, j’ai le plaisir d’intervenir dans le cadre d’O21 (l’Orientation du 21ème siècle) – un cycle de rencontre organisé par Le Monde. Je serai présente sur la table ronde autour du thème : “À qui se fier : mes potes, mes notes, mes rêves ?”.

Je suis ravie de participer à cet échange, et à cette occasion j’ai pu (re)réfléchir à mon propre parcours d’orientation. En y repensant, je me rends compte que finalement, j’ai été très peu “actrice” dans mon orientation : je me suis laissée porter, en me fiant plutôt à mes notes qu’à autre chose – pour répondre à la question posée à cette table ronde.

Julia qui se laisse porter pour son orientation

Et c’est vrai, j’ai “choisi” de faire un bac S parce que j’avais des bonnes notes un peu partout – malgré mon intérêt pour les lettres. Et puis une classe prépa parce que j’étais toujours bonne élève. Et mon école de commerce, comment je l’ai choisie ? Et bien ce sont mes notes qui ont choisi pour moi ! Après avoir passé les concours, j’ai simplement choisi de faire la meilleure école – selon les classements – dans laquelle j’ai été acceptée.

4 ans plus tard, j’ai vécu des expériences inoubliables dans cette école. J’ai vécu et étudié dans 2 pays différents, j’en ai visité une bonne dizaine en plus, j’ai fait des stages dans de grands groupes internationaux, j’ai vécu une expérience associative incroyable en m’investissant dans le bureau des élèves (BDE) de l’école, j’ai rencontré des personnes formidables… Bref, je sors diplômée d’ESCP-Europe en ayant bien profité de la vie !

Un peu fière quand même !

Et l’orientation, dans tout ça ? Eh bien, c’est toujours un (très) grand point d’interrogation. Ce que je sais, c’est que je veux faire quelque chose qui fait briller mes yeux, qui ait du sens, et qui me donne envie de me lever chaque matin… Sauf que je ne peux plus m’aider de mes notes pour m’orienter cette fois, c’est à moi de choisir !

C’était il y a presque 4 ans ! Depuis, je suis dans une fantastique aventure qui s’appelle CeQueJeVeuxFairePlusTard, dans laquelle j’apprends chaque jour à répondre à tous les points d’interrogation qu’on rencontre au cours de sa vie.

J’aurais aimé, au lycée (et pourquoi pas avant ?), avoir l’occasion de me poser plus de questions – et surtout les bonnes !

Rendez-vous samedi pour échanger sur ces sujets passionnants – avec plein d’autres intervenants inspirants !

Programme et inscription pour O21 : LIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *